Téléplaisance
Accueil du site > Les news > Les news de Tinkro part 67

Les news de Tinkro part 67

jeudi 9 juin 2011, par Tv Plaiz


Les News de Tinkro par Tv_Plaiz

Comment se partagent les contenus sur le Web ?

Les internautes passent la moitié de leur temps en ligne à "consommer" des contenus. Mais comment les partagent-ils avec leurs amis ? Sur quels sites ? Une étude de Nielsen et AOL s’est penché sur ces questions.

23% des messages sur les sites "sociaux" contiennent des liens vers du contenu

Tout le monde partage du contenu

L’e-mail reste le premier outil de partage

Les femmes sont les plus partageuses sur les réseaux sociaux

Davantage de partage entre amis qu’en famille

Le contenu sûr et utile se partage plus facilement

Référence des Equipements Multimédias : Plus de la moitié des équipements numériques sont des écrans

Comportements médias - Communiqués

Les Français possèdent de plus en plus d’équipements multimédias : téléviseurs, consoles de jeux TV et portables, téléphones mobiles, micro-ordinateurs, GPS, baladeurs, appareils photos et caméras numériques, lecteurs DVD portables ou encore disques durs externes. Début 2011, on compte en moyenne près de 9 équipements numériques par foyer en France (8,7) contre 4,9 il y a 5 ans.

16/05 L’audience de la télévision du 9 au 15 mai 2011

16/05 Eurodata TV vous informe - Mai 2011

16/05 Le grand retour des films à la télévision

JO 2014/2016 : Disney, sponsor du CIO ?

Disney pourrait devenir un parraineur du Comité international olympique (CIO) si les droits TV des jeux Olympiques 2014 et 2016 étaient accordés aux Etats-Unis au groupe de médias ESPN-ABC, qui appartient à la compagnie Disney, indiquait lundi le Sports Business Journal.

Pour séduire le CIO et l’inciter à choisir le mois prochain ABC et ESPN comme diffuseur aux Etats-Unis des JO d’hiver 2014 à Sotchi (Russie) et des JO d’été 2016 à Rio de Janeiro (Brésil), Disney propose de devenir un parraineur de top niveau avec la perspective d’unir dans des campagnes marketing le célèbre Mickey Mouse et les non moins célèbres anneaux olympiques, ce qui pourrait servir au CIO pour toucher une jeune audience. Lire la suite ....

Leclerc : « Public Sénat sera la chaîne des élections »

Gilles Leclerc, président de Public Sénat, est l’invité du Buzz Média Orange-Le Figaro.

Dimanche 15 mai, toutes les chaînes d’information en continu ont couvert l’arrestation à New-York de Dominique Strauss-Kahn, le directeur général du FMI. Comment Public Sénat a-t-elle mobilisé son antenne ? « Nous avons pris très vite la décision de ne pas courir derrière l’information et nous avons décidé de faire une émission spéciale en fin de soirée, orientée vers le décryptage et le décodage de cet événement. Nous avons fait cette émission l’autre chaîne parlementaire : LCP Assemblée Nationale », rappelle Gilles Leclerc.

Après l’affaire DSK, les primaires du parti socialiste risquent-elles d’être agitées ? « Public Sénat s’était distingué en 2006 par sa couverture des premières primaires socialistes. Public Sénat est, de nouveau, dans le coup et sera l’une des chaînes référentes des primaires socialistes ». Le calendrier a-t-il était reporté ? « Pour l’instant, nous n’avons pas d’indication dans ce sens. Le calendrier est toujours fixé aux 9 et 16 octobre prochains ». Lire la suite ....

La question de la nouvelle norme de la TNT agite le paysage audiovisuel

Le président de NRJ a écrit au Premier ministre, craignant une mise en oeuvre immédiate de la norme DVB-T2, ce qui aurait pour conséquence de geler le paysage pour plusieurs années. Rien n’est arbitré, rétorque-t-on à l’Elysée. Lire la suite ....

La VOD mode d’emploi Net Génération

Tiphaine de Raguenel, directrice du marketing et des nouveaux usages au pôle TV de Lagardère Active

Agée de 39 ans, Tiphaine de Raguenel devient la première directrice du marketing et des nouveaux usages du pôle télévision de Lagardère Active. Ce poste porte sur le Web, la télévision de rattrapage, les tablettes, la téléphonie mobile et les télévisions connectées. Diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris, Tiphaine de Raguenel a commencé sa carrière en 1997 chez Aegis Média/Carat. Elle rejoint Lagardère Active en 2006 en tant que directrice des études du pôle jeunesse puis intègre le pôle télévision en 2008 comme directrice des études.

Musique : le marché français en repli

Les ventes en gros de musique enregistrée ont reculé de 5,2% en France au premier trimestre 2011 par rapport à la même période de l’année précédente, totalisant 121,8 millions d’euros, a annoncé mardi le principal syndicat de producteurs de disque.

Les ventes physiques ont poursuivi leur repli avec un nouveau recul de 9,3%, à 95,5 millions d’euros, en raison d’une forte baisse du marché vidéo (-15,7%) qui accentue celle du marché audio (-8,6%), a indiqué le Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP).

En revanche, le marché numérique a continué de croître, avec une hausse de 13,2% sur les trois premiers mois de l’année. Avec un chiffre d’affaires de 26,3 millions d’euros, la part du numérique dans le marché de la musique enregistrée a dépassé les 20% pour la première fois en France. Ce segment représente désormais 22% des ventes, contre 18% en 2010.

"Désormais, le marché numérique compte, est un relais de croissance", s’est félicité le directeur général du Snep David El Sayegh, lors d’un point presse.

Publicis s’offre l’agence interactive américaine Rosetta

Avec cette acquisition, le groupe de communications français compte réaliser plus d’un tiers de son chiffre d’affaires dans le numérique en 2013.

Publicis se renforce dans la publicité numérique. Le groupe français annonce le prochain rachat de Rosetta Marketing Group, une agence américaine spécialisée dans le marketing en ligne. La transaction comporte un paiement initial de 575 millions de dollars, auxquels s’ajoutera une somme complémentaire en fonction des résultats 2011-2013 et qui sera versée en 2014.

Née en 1998, Rosetta est une agence positionnée dans le conseil stratégique. En 2010, elle a réalisé une croissance de 23 % de son chiffre d’affaires. Celui-ci devrait atteindre 250 millions de dollars en 2011. Présente essentiellement aux Etats-Unis et au Canada, Rosetta emploie 1 100 personnes dans neuf bureaux nord-américains. L’agence conservera sa marque et sera autonome. Lire la suite ...

Atlantico s’installe dans un paysage Internet plutôt marqué à gauche

Créé en mars, Altantico est le dernier-né des sites d’information présents uniquement sur Internet. Il peut déjà se prévaloir de deux scoops au sujet de Dominique Strauss-Kahn. Le premier concernait la Porsche devant laquelle le directeur du FMI a été photographié, le 28 avril à Paris. Le site a alors révélé qu’il s’agissait d’une voiture de fonction du groupe Lagardère, mise à la disposition de Ramzi Khiroun. Ce conseiller spécial d’Arnaud Lagardère est aussi ami et consultant en communication de Dominique Strauss-Kahn.

La deuxième information est sortie lundi 16 mai. Il s’agit d’extraits du rapport de la police de New York et de celui des diplomates français en poste aux Etats-Unis. De là à parler d’un complot anti-DSK, il n’y a qu’un pas que n’hésitent pas à franchir les conseillers du directeur du FMI. Ramzi Khiroun accuse le site d’avoir accès à des informations confidentielles, grâce à des appuis politiques.

Atlantico ne cache pas qu’il se classe plutôt à droite. "Libéralisme et capitalisme ne sont pas des gros mots pour nous", déclarait en mars Jean-Sébastien Ferjou, fondateur et directeur de la publication du site. Lire la suite ...

La photo de DSK menotté : quelle liberté d’information sur le net ?

La diffusion des photos de DSK menotté risque d’ouvrir une vague de poursuites, notamment sur Internet, des médias, des blogs ou sur Twitter pourquoi pas. L’avocat du numéro 1 du FMI, Me Dominique Leusse a prévenu sur l’antenne de France Info qu’une décision serait prise « dans les deux ou trois jours qui viennent » contre ceux qui ont diffusé les fameuses photos.

La loi Guigou explique que la diffusion d’une image d’une personne menottée, sans l’autorisation de celle-ci, est punie de 15 000 euros d’amende. Voilà le texte : « lorsqu’elle est réalisée sans l’accord de l’intéressé, la diffusion, par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support, de l’image d’une personne identifiée ou identifiable mise en cause à l’occasion d’une procédure pénale mais n’ayant pas fait l’objet d’un jugement de condamnation et faisant apparaître, soit que cette personne porte des menottes ou entraves, soit qu’elle est placée en détention provisoire, est punie de 15 000 euros d’amende. » Lire la suite ...

Facebook affiche 693 millions de visiteurs uniques dans le monde en mars

En un an, le nombre de visiteurs uniques de Facebook -à domicile ou sur le lieu de travail- a augmenté de 43% et atteint 693 millions de 15 ans et plus, d’après l’institut de mesure d’audience Comccore. L’Europe est la zone qui apporte le plus d’audience au réseau social avec 234,6 millions de visiteurs (+38% en un an), suivi par l’Amérique du Nord avec 163,9 millions (+26%). Les autres zones du globe présentent cependant des taux de progression bien plus élevés : +62% pour la zone Asie-Pacifique (121,7 millions), +63% pour l’Afrique et le Moyen-Orient (90,3 millions) et +55% pour l’Amérique Latine (82,5 millions).

Bouygues : le FAI qui attire le plus en 2011

Bouygues totalise le plus grand nombre de nouveaux clients Internet sur le premier trimestre 2011 avec 132 000 nouveaux abonnés Bbox.Ce score fait passer le fournisseur d’accès devant SFR et Orange qui ont respectivement enregistré 65 000 et 89 000 nouveaux inscrits sur cette période. Contre Free, la différence est également présente. Malgré sa nouvelle Freebox Revolution, la filiale d’Iliad n’engrange "que" 127 000 inscriptions. Précisons toutefois que cette dernière donnée passe à 154 000 si l’on fait abstraction des mauvaises performances d’Alice.Avec son résultat au premier trimestre 2011, Bouygues renouvelle pour la quatrième fois sa place de meilleure croissance.Lire la suite ...

Apple travaille à une "mini-SIM", avec le soutien d’Orange

PARIS (Reuters) - Apple a proposé avec l’appui de l’opérateur Orange une nouvelle carte SIM plus petite que celle qu’il utilise aujourd’hui dans ses iPhone et iPad en vue de produire des appareils plus fins, a déclaré mardi à Reuters la directrice des activités mobiles de France Télécom.

Le géant américain, dont le smartphone vedette a été porté par de fortes subventions de la part des opérateurs, continue donc d’avancer ses pions dans le mobile aux côtés des acteurs classiques du secteur, contredisant des informations de presse qui faisaient état fin 2010 de projets visant à les court-circuiter.

"Nous étions plutôt heureux de voir la semaine dernière qu’Apple avait soumis une nouvelle norme à Etsi (l’Institut européen des normes de télécommunications) pour une carte SIM de moindre taille, plus petite que celle qui va dans l’iPhone 4 et l’iPad", a expliqué Anne Bouverot à l’occasion du sommet Reuters des technologies. Lire la suite ...

"Le Monde du silence" de Cousteau refait surface

Pour le centenaire de sa naissance, en 1911, le commandant Cousteau pourrait faire, à sa manière, un retour fracassant à la télévision. Francine Cousteau, sa veuve et présidente de la Fondation Cousteau, a donné son accord pour donner une nouvelle vie au film documentaire Le Monde du silence, qu’il avait réalisé en 1955.

L’idée de Mme Cousteau est "de revenir sur les traces du commandant, de repasser sur un certain nombre de lieux pour voir comment (...), cinquante ans après, ils ont évolué". Pour remplacer l’homme au bonnet rouge, mort en 1997, c’est son dernier fils, Pierre-Yves Cousteau, un scientifique et marin de 29 ans, qui prend les rênes de cette nouvelle aventure.

Deux séries de six documentaires d’une heure chacun seront bientôt mises en chantier. "Pour des raisons historiques", précise Mme Cousteau, la première "salve" explorera les eaux de la Méditerranée. Avec, comme point de départ, le site du Grand-Congloué, à quelques encablures des calanques de Marseille. Là où en 1952, la Calypso, le navire historique du commandant, a mené ses premières fouilles archéologiques sous-marines. Lire la suite ...

i-expo @iexpo Nouvelles économies de la connaissance

Parallèlement aux salons, le congrès i-expo, organisé par le GFII, propose conférences plénières et ateliers qui permettent à l’ensemble des professionnels, enseignants et chercheurs d’échanger sur les perspectives et les enjeux de l’industrie de l’information et de la connaissance. L’audience de ces conférences ne cesse de croître depuis plusieurs années. Le congrès est organisé par un comité scientifique, présidé cette année par Bernard Benhamou, Délégué aux usages de l’internet.

Pour l’édition 2011, le GFII et le comité scientifique ont souhaité associer l’ensemble des acteurs en lançant pour la première fois un appel à contributions. 31 contributions ont été retenues, autour du thème Nouvelles économies de la connaissance.

Babinet : « J’assume la composition du CNN »

Gilles Babinet, créateur de start-up et président du Conseil national du numérique (CNN), est l’invité du « Buzz Média Orange-Le Figaro ».

Qualifié de « serial Net entrepreneur », Gilles Babinet, 44 ans, a créé et cofondé plusieurs start-up, comme Eyeka, DigiCompanion, MXP4 et Captain Dash. Le 27 avril dernier, Gilles Babinet a été élu président du Conseil national du numérique (CNN) aux côtés de trois vice-présidents : François Momboisse (fnac.com, Fevad), Giuseppe de Martino (Dailymotion, Asic) et Nicolas Voisin (Owni). Objectif du CNN : éclairer les pouvoirs publics sur les enjeux de l’économie numérique et améliorer le dialogue entre le gouvernement et l’Internet. Alors qu’il installait ce conseil, Nicolas Sarkozy a reconnu des imperfections dans la loi Hadopi sur le piratage sur Internet, entrée en fonctionnement à l’été 2010. Le président de la République a ouvert la porte à une discussion sur l’évolution de ce dispositif, vers un Hadopi 3. « Hadopi, c’est le sujet compliqué. Le président n’en a parlé que vingt secondes, mais c’est finalement la seule chose qui est ressortie de ce discours, rapporte Gilles Babinet. Le CNN doit regarder Hadopi, cela concerne l’ensemble des Français. Mais c’est un sujet extrêmement clivant. Nous allons lancer une consultation à ce sujet. »

« Taxe » copie privée : vers une annulation des barèmes

Le rapporteur du Conseil d’Etat demande l’annulation de la principale décision de la commission copie privée sur la « taxe Sacem ». Les entreprises devront être exemptées de redevance, et les barèmes des particuliers, recalculés.

Le système français de la rémunération pour copie privée pourrait connaître un sérieux revers dans les semaines à venir. Selon nos informations, le rapporteur du Conseil d’Etat a demandé aujourd’hui l’annulation de la décision nº 11 de la commission copie privée, du 17 décembre 2008. Or, cette dernière fixe les barèmes de la plupart des appareils assujettis à cette « taxe Sacem », à l’exception principalement des tablettes ou des GPS.

Son annulation signifierait une remise à plat quasi intégrale des montants de la rémunération pour copie privée en France. Et c’est bien ce qui se profile, puisque dans la majorité des cas, le Conseil d’Etat suit les conclusions du rapporteur public.

La demande en annulation est faite pour le motif suivant : les barèmes actuels n’excluent pas les entreprises et professionnels, qui ne devraient pas payer de redevance. Le rapporteur se réfère pour cela à l’arrêt de 2010 rendu par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), dit arrêt Padawan. Il conclut que « l’application de la “redevance pour copie privée” aux supports de reproduction acquis par des entreprises et des professionnels à des fins autres que la copie privée n’est pas conforme au droit de l’Union ». Lire la suite ...

L’Autorité rend publique la méthode qu’elle suit pour déterminer les sanctions imposées en cas d’entente ou d’abus de position dominante.

Lire le communiqué de presse Consulter le communiqué du 16 mai 2011 relatif a la méthode de détermination des sanctions.

Par ailleurs, une rubrique dédiée aux sanctions a été mise en ligne sur le site Internet de l’Autorité

Affaire DSK : le CSA appelle les chaînes de télévision à "la retenue"

Des images de Dominique Strauss-Kahn menotté, le dimanche 15 mai, diffusées sur toutes les chaînes de télévision française.

Des images de Dominique Strauss-Kahn menotté, le dimanche 15 mai, diffusées sur toutes les chaînes de télévision française.AP/Craig Ruttle

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a appelé mardi 17 mai les chaînes "à la plus grande retenue dans la diffusion d’images relatives à des personnes mises en cause dans une procédure pénale", après l’inculpation et l’incarcération de Dominique Strauss-Kahn.

Le CSA rappelle en particulier que "la loi du 15 juin 2000 renforçant la protection de la présomption d’innocence et les droits des victimes punit d’une amende la diffusion, sur tout support, d’une image faisant apparaître menottée ou entravée une personne, quelle qu’elle soit, qui n’a pas fait l’objet d’une condamnation". La photo du patron du FMI menotté, encadré par des policiers en civil, sortant d’un commissariat de Harlem a été largement diffusée par les médias. Une mise en scène ordinaire aux Etats-Unis, mais inhabituelle en France.

Alors ministre de la justice, Mme Guigou avait fait voter en 2000 une loi interdisant notamment la publication de photographies de personnes menottées. Sur l’image de M. Strauss-Kahn qui a fait le tour du monde, les menottes placées dans son dos ne sont pas visibles, juste suggérées.

C’est aussi sous l’œil d’une quarantaine de journalistes, caméras et photographes, que Dominique Strauss-Kahn, les traits tirés et l’air abattu, a comparu lundi devant un tribunal pénal de New York, au cœur de Manhattan, deux jours après son interpellation pour crime sexuel. Le CSA indique, dans son communiqué, sans jamais citer le nom de Dominique Strauss-Kahn, que "le principe de la liberté d’expression et le droit à l’information ne doivent pas méconnaître le fait que de telles images sont susceptibles de porter atteinte au respect de la dignité de ces personnes".

Radio numérique terrestre : le Conseil poursuit les expérimentations et renforce son observatoire

Communiqué du 16 mai 2011

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a pris connaissance du rapport sur l’avenir de la radio numérique terrestre (RNT) que M. David Kessler vient de remettre au Premier ministre.

Il rappelle que le déploiement de la RNT sur la bande III permet d’étendre l’offre radiophonique actuelle à l’ensemble du territoire. En raison de l’achèvement des travaux qui ont optimisé le spectre des fréquences, la RNT serait pour les opérateurs existants la seule possibilité d’accroître leur couverture de façon significative.

Le Conseil a d’ailleurs autorisé, depuis 2009, plusieurs expérimentations de radio numérique terrestre notamment à Paris, Lyon, Nantes et Rouen. Il tirera tous les enseignements de ces diffusions qui se continuent aujourd’hui pour des radios publiques, commerciales et associatives. Il poursuivra, dans le cadre d’un observatoire permanent, les réflexions engagées par la mission sur le lancement de la RNT qu’il a mise en place en 2010 avec les pouvoirs publics et l’ensemble des professionnels. Lire la suite ...

Bilan de l’activité du groupe de travail "Déontologie des contenus audiovisuels" en 2010 Le Conseil a décidé de rendre public le bilan de l’activité du groupe de travail "Déontologie des contenus audiovisuels" (322 Ko) au cours de l’année 2010.

La CNIL ouvre une enquête sur la fuite des données chez TMG

TMG a-t-il laissé fuiter des données personnelles d’internautes par erreur ? Alors qu’un de ses serveurs est resté sans protection, samedi dernier, laissant les adresses IP à la vue de tous, la société nantaise Trident Media Guard est désormais dans le viseur de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil).

La protection des données en question

La Cnil a en effet annoncé mardi sur Twitter qu’elle était « à Nantespour contrôler TMG à la suite de la fuite d’adresses IP ». L’enquête de la Cnil est de déterminer les causes et les conséquences de cette fuite. En clair, si TMG protège suffisamment ses serveurs et si les données collectées sont fiables et sécurisées. L’Hadopi est de la visite et accompagne la Cnil, a précisé Eric Walter, le secrétaire général de l’Hadopi, sur le même canal. Lire la suite ...

La CNIL se prononce sur l’organisation des "primaires" du Parti Socialiste

Le Parti socialiste (PS) organise les 9 et 16 octobre prochains des élections "primaires" pour désigner son candidat officiel à l’élection présidentielle de 2012. Cette consultation s’appuie principalement sur les listes électorales, qui recensent 45 millions d’électeurs. La Commission, réunie en séance plénière, a examiné si les principes de protection des données personnelles étaient bien respectés par le PS lors de la préparation, de l’organisation, puis du déroulement de cette élection.

Saisie officiellement le 26 avril 2011 du dossier de formalités préalables, la Commission a examiné le 5 mai, au regard de la seule loi "Informatique et Libertés", les caractéristiques des trois fichiers qui seront mis en œuvre par le PS aux fins de l’organisation des élections primaires : liste des participants potentiels à cette consultation, composition des lieux de vote, fichier de personnes souhaitant être recontactées dans le cadre des échéances électorales prévues en 2012. Lire la suite ...

Novell étend la durée de support de ses distributions Linux

Comme nous vous l’avons démontré,la couche logicielle est le principal facteur d’obsolescence du matériel informatique

Les entreprises sont souvent forcées de mettre à jour leurs logiciels à cause de la durée trop courte du support technique. Or, la puissance matérielle nécessaire (mémoire, processeur) double à chaque nouvelle version. Et elles doivent donc remplacer leur matériel, pourtant parfaitement fonctionnel.

C’est donc une excellente nouvelle lorsqu’un éditeur allonge la durée de son support technique. Ce que vient de faire Novell. L’éditeur propose désormais un contrat de support étendu - LTTS pour Long Term Service Pack Support - de 10 ans (au lieu de 7 auparavant) pour ses distributions SUSE Linux Enterprise Server (SLES). Lancée en 2006, SUSE Linux Enterprise Server 10 sera maintenue jusqu’en 2013 avec le support technique standard et jusqu’en 2016 avec le support étendu LTTS. Lire la suite ....

Répondre à cet article

NEWSLETTER CONTACT Plan du site FLUXSuivre la vie du site @elastick.net